La vie rêvée d’une maman ourse

La vie rêvée d’une maman ourse

bonzaiOui, je suis une maman ourse, je l’admets. Je vois d’ici les mauvais jeux de mots sur le mot ours,  car je l’assume, les hommes ne sont pas toujours indispensables au bonheur pour toute femme. du moins à certains moments…

Je tiens à rester en bons termes avec mes homologues masculins.  Mais le bonheur d’une maman ourse est  exclusif : car c’est celui  d’une maman solo qui  a renoué avec les joies de sa tranquillité.  Car :

 

  • Les gros lourds de copains de notre ex,  oui c’est fini, on ne les verra plus :  on a soldé notre karma avec.

  • Idem pour belle-maman, qui n’est plus notre belle-maman, mais celle d’une autre.

  • Bannir le foot de son foyer n’est enfin plus un rêve mais une possibilité.

  • On peut en profiter aussi pour vider l’intellectuel Jean-Claude Van Dam et l’élégant Chuck Norris de son écran plat

  • On peut se faire son remake perso de “The Voice” le dimanche matin,  en chevrotant la chanson d’ « Esmeraldaaaaah » dans la cuisine ( loin des petites oreilles indiscrètes…)

  • On peut trimballer ses 10Kg en trop enfin en toute insouciance, et si c’était ça aussi être une femme ?

  • On fait peau neuve en essayant des looks et coiffures improbables

  • On mate sans complexe, même et surtout  les jeunes : ça mange pas de pain!

  • On incruste la marque de son derrière sur le canapé en goûtant au plaisir d’être une vraie feignasse !

  • Il est permis d’élire son chat comme LE seul mâle  digne de confiance et de caresses.

  • On ne tolère plus le moindre fumet de pet, sauf ceux de nos enfants (inévitables)… oui je sais, c’est élégant !

Vous aussi vous avez vos petits bonheurs de parents ours et solos ? Racontez-les moi dans la zone commentaire… qu’on rigole un peu ! 😇♥☢♥

Dans la vie, il y a des cactus...

Dans la vie, il y a des cactus…

Vous aimez ? Faites tourner sur les réseaux !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *