Le bricolage : un ennemi apprivoisé

Le bricolage : un ennemi apprivoisé

potager2Il y a bien des affres dans la vie d’une mère seule, mais les problèmes domestiques, oui ces choses les plus triviales de la terre, c’est les pires ! Je parle de ces tringles de rideau qui vous restent dans les mains, des freezes d’images sur la TV, des joints de lave-linge qui rendent l’âme… J’ai même cru un moment que si Dieu a inventé le bricolage, c’était pour e… personnellement les femmes comme moi.

De là à penser comme Woody Hallen qu’ils le font exprès ces objets, de se sacrifier volontairement, rien que pour nous embêter…Ils avaient en tout cas presque réussi à me faire regretter le père de ma fille…

Ils  sont bien les seuls ! Mais comme certains prisent la cuisine de leur femme, j’admets aujourd’hui que des talents de bricoleur soudent une union.
Bref, que faire face à ces petits pépins récurrents qui vous grippent la machine ?

il a bien fallu que je mette un jour la main au tournevis. J’ai bien essayé les solutions de dépannage coûteuses, flairant les femmes seules comme des pigeonnes de choix : à proscrire. Mon pire souvenir : un dépanneur libidineux qui se proposait de TOUT me refaire dans la maison, histoire de me montrer TOUTE  l’étendue de ses compétences. Je n’ai pas demandé de devis.
Mais l’expérience m’a amenée à m’interroger sur le pouvoir tout puissant des hommes en matière de bricolage. Et si, nous, simples femmes mortelles pouvions avoir autant de pouvoirs sur une perceuse, des câbles de télé, ou un marteau ? Car après tout, quel super talent me manque t’il pour approcher ces objets ? Bien sûr, nous ne connaitrons jamais, nous femmes, la même jubilation de manier de gros engins ultra, super puissants… mais cela  nous gratifie t’il pour autant de deux mains gauches ? Non. L’important, c’est la cervelle. C’est elle qui nous permet de comprendre le comment et le pourquoi de tous ces petits trucs qui s’assemblent et s’emboitent et comment ça marche. Et là, enfin, on peut pousser le cri de la victoire , car non, on n’est pas des nouilles !

Si la  connaissance a longtemps été cachée aux femmes, le bricolage est un bastion machiste qu’une maman solo se doit de faire tomber, un jour ou l’autre.Pour préserver son porte-monnaie d’abord, et puis son amour propre ensuite !

Vous aimez ? Faites tourner sur les réseaux !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *