Petite apologie du pardon

Petite apologie du pardon

petitefille2_neige

Un petit billet pour tous ceux qui subissent une séparation douloureuse où les déchirures, désillusions et trahisons de toutes sortes enveniment la situation. Pour beaucoup,  le pardon est une étape insurmontable, tant la situation est injuste. Il semble parfois stupide, tant le mal subi attend réparation, même si la vengeance ne  fait que nous enchaîner au passé.

Certains actes cependant ne connaîtront jamais le pardon, et cela se conçoit.  Cependant, dans les ruptures de couples, même s’il prend du temps, je suis persuadée qu’il reste la meilleure porte de sortie. Un cadeau à se faire à soi-même et à nos enfants….

  • Pardonner n’est pas absoudre, car la bonté n’est pas de la faiblesse

  • Pardonner n’est pas s’oublier, c’est au contraire savoir sortir grandi de ses épreuves 

  • Pardon bien ordonné commence par soi-même, pour reconnaitre qu’on n’a pas non plus été parfait

  • Pardonner c’est continuer d’aimer, mais en changeant de lunettes, pour ne plus se renier

  • Le pardon relève l’offenseur mais plus encore l’offensé

  • Pardonner c’est renaitre à soi-même car c’est la preuve qu’on est infiniment estimable

  • Pardonner permet d’oublier et de dépasser l’infernal

  • Le pardon se fait avec le coeur et peut parfois venir… tout seul

  • Le pardon il faut le choisir car c’est le côté « Lumineux » de la force

  • Pardonner c’est se libérer

En psychologie le pardon est lié à la notion de résilience ou à la capacité de continuer à vivre en traversant des épreuves particulièrement marquantes, sans pour autant perdre son intégrité morale et psychique. Ecoutons le Dr Christophe André :

Vous aimez ? Faites tourner sur les réseaux !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *