Séparation conflictuelle : comment gérer un ex emmerdant ?

Séparation conflictuelle : comment gérer un ex emmerdant ?

Chat de la séparation conflictuelleToutes les séparations ne se passent pas dans la joie et la bonne humeur et souvent, j’entends trop de jugements hâtifs sur les parents victimes de séparations conflictuelles. Or, c’est oublier que  trop de séparations ont lieu dans la douleur faute de soutien et de compréhension aussi pour les parents.  J’ai connu aussi un ex emmerdant et je livre ici mes conseils pour gérer l’affaire. Car les PN, handicapés du pardon et pro de la rancune à perpet existent. Ceux que j’appelle ici les “ex emmerdants” , relèvent d’une terminologie mixte,  car les PN sont de tout sexe,  hommes ou femmes. Pour s’en protéger et donc, préserver les enfants, voici mes quelques règles :

 

Règle N° 1 : SI-LEN-CE !


Vous êtes séparés, vos chemins ont donc bifurqué. Beaucoup d’ ex emmerdants éprouvent le besoin de contrôler la vie de l’autre, même longtemps après la rupture. Opposer une résistance par le silence aide à supprimer tout regard indésirable, voir toute tutelle psychologique de l’ex(e)sur sa vie. Si il ou elle est très belliqueux, au bout d’un certain temps, il ou elle s’ennuiera et donc, ira chercher querelle ailleurs… pour notre plus grande tranquillité. Attention à savoir aussi se taire devant les enfants sur les questions délicates ( souci de travail,  santé, relationnels …) Ils ne doivent pas servir d’informateurs malgré eux.

 

Règle N°2 : Hisser le drapeau blanc.

Les conflits, il faut les éviter à tout prix pour les enfants et surtout, apprendre à s’en désintéresser. Si l’ex emmerdant est très va t’en guerre : cap sur les concessions. Elles calment en général les ex emmerdants et nous permettent de les oublier : le rêve !

 

Règle N° 3 : Bon(ne) ne s'écrit pas avec un C

Ne soyez plus la pomme que vous aviez coutume d’être et laissez l’ex emmerdant s’étaler de temps en temps…  si il oublie son tour de garde, rappelez-lui de s’acheter un agenda, mais ne tendez pas le bâton pour vous battre : vous n’êtes plus solidaire en rien de ses erreurs et  n’êtes plus ni  la femme, ni  l’époux ou la  mère ou le père de l’ ex emmerdant : et il serait grand temps qu’ils s’en souviennent, tous ces ex emmerdants  !

 

Règle N° 4 : Etre heureux quand l’ ex emmerdant refait sa vie

Et il est même intelligent de l’y aider ! Accepter son nouveau partenaire et sa nouvelle vie est une preuve d’intelligence et d’ouverture. C’est une façon aussi de lui démystifier l’image qu’il se fait de nous  : bien souvent, nous sommes aussi l”ex emmerdant” ou “emmerdan-te” de notre ex !  Or, qui lui prouve que nous sommes le ou la monstresse supposé(e) ? Et puis la jalousie, ça mène à quoi aujourd’hui dans  l’histoire  ?

 

Règle N°5 : Essayer de se montrer sous son meilleur jour

Rester poli,  bien mis et classe quand l’on croise son ex emmerdant. Cela lui intime en général le respect et le ou la dissuade d’être désagréable, car vu notre bonne mine, rien ne nous perturbe. Bref, c’est une manière de lui montrer qu’il ou elle perd son pouvoir de nuisance.

 

Règle N° 6 : Ne pas éveiller convoitise et jalousie

Narguer l’autre est  une maladresse… qui peut coûter cher, dans tous les sens du terme. Par exemple, si l’on envoie les enfants vêtus de jolies affaires de marque chez son ex emmerdant. Bien souvent, elles se volatiliseront, et  l’ex tapera même un scandale si on lui réclame… Insister serait d’ailleurs souvent le meilleur moyen pour retrouver  les dites affaires sur le Bon coin !

 

Règle N° 7 : Laissez les enfants en dehors des conflits

Passer ses griefs personnels sous silence aux enfants et respecter la relation qu’ils ont avec leur autre parent, tout ex emmerdant qu’il ou elle peut être. Oui je sais, c’est plus difficile qu’on ne le pense car les blessures et les traumatismes poussent à  impliquer involontairement les enfants dans les histoires. C’est une erreur que l’on peut éviter en respectant leur fragilité. Même si l’autre parent est toxique, se contenter de leur former un bon discernement est plus utile pour eux que de les impliquer dans des problèmes absurdes pour leur âge.

Les enfants sont très loyaux envers leurs 2 parents et sauront un jour voir les mensonges de leurs propres yeux, et ce, des 2 côtés !

C’est ainsi et c’est très bien, car le temps est l’ennemi N° 1 de tous les ex-emmerdants !

 

Vous aimez ? Faites tourner sur les réseaux !

2 Responses »

  1. Il existe plusieurs raisons qui demontrent qu’il est important de bien gerer la separation . Mais avant toute chose, je vous demande de bien distinguer les propos de votre ex avant de lui repondre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *