Un petit rateau

Un petit rateau

Yeux_noirs amoureuxHier soir, la biquette est rentrée de mauvais poil de l’école avec   la capuche de son pull doudou enfoncée jusqu’aux oreilles sous le soleil printanier , et le regard noir et fâché.

Mais que cachait cette vilaine humeur massacrante ? Une nouvelle tragi-comédie avec ses copines ? Non. Une méchante punition de la maitresse comme la semaine dernière ? Brièvement, la directrice a puni tout le monde à cause du tunnel creusé sous la barrière de la cour pour l’ouverture de la chasse aux vers de terre.  Le plus gros s’appelait Jean-Claude, j’ai dû lui dire à la directrice: elle avait rien compris… Mais non, ce n’était pas ça du tout, c’était pire.

Voilà, les faits se sont passés aux TAP piscine du jeudi, et le responsable possède le doux nom de A…  non, je ne peux pas le dire, c’est secret défense, et je n’ai pas ma capsule de cyanure sur moi.

Je peux seulement dire qu’il a un beau sourire, la mèche blonde et rebelle et qu’il a fait son petit effet.
Heureusement, j’avais vu le coup venir et un peu tempéré ma progéniture, quand elle me parlait du blondinet jouvenceau au dîner le soir. Ses petits yeux espiègles se faisaient soudain rêveurs et elle me le décrivait comme le plus gentil, le plus marrant, le plus sympa… Pas le genre à dire des gros mots et à parler tout le temps de ses attributs, comme le commun des mortels de sa classe…. Oui, mon petit pigeon est bel et bien tombé amoureuse, de quoi effrayer une maman ourse, loup, chacale… enfin, une maman solo depuis 5 ans comme moi, même si je ne lui disais pas.

Donc, je l’ai laissée emporter ses muffins au chocolat pour le goûter de la dernière séance des TAP et munie de son sourire ravageur, en offrir un à l’élu de son cœur.

Il a dit merci, mais n’en a pas pris.

Mais pour qui se prend-il ce petit séducteur de grand bassin? Comment peut il refuser des muffins au chocolat, offerts avec autant d’attention ! Pour la consoler, je lui ai expliqué la maladresse des garçons, la timidité, l’hésitation et toussa, toussa… Mais c’est trop tard, le petit pigeon a haussé les épaules, soupiré, et les yeux noirs ont cessé de briller.

Tous compte fait, tout va bien, elle a un peu hérité de mon coeur d’artichaut… enfin peut-être… Zut ! Je n’en suis pas si sûre !

Beaucoup

Un, peu, beaucoup, beaucoup, beaucoup….

 

 

Vous aimez ? Faites tourner sur les réseaux !

One Response »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *